ETUDIANTS : LES NOUVEAUX BÉNÉFICIAIRES DE LA PRIME D'ACTIVITÉ

caf

La Prime d'Activité instaurée en 2015 profite déjà à presque 2 millions de bénéficiaires en 2016. Inscrite au sein de la loi Rebsamen, la Prime d'Activité est offerte aux travailleurs salariés et indépendants. Rassemblant bien plus de bénéficiaires qu'avec le RSA Activité et la Prime pour l'Emploi, la Prime d'Activité est un complément de revenu versé par la Caisse d'Allocations Familiales. Elle vient remplacer ces dispositifs pour agrandir le cercle des affiliés bénéficiaires. Travailleurs indépendants, artisans, professions libérales, salariés mais aussi étudiants pourront profiter de la Prime d'Activité.

L'élargissement de la Prime aux étudiants

Les étudiants et apprentis vont pouvoir bénéficier de la Prime d'Activité. Cette volonté du Président de la République concerne donc les jeunes ayant un travail, dont les apprentis et étudiants stagiaires. Environ 200 000 jeunes sont concernés par cet élargissement du dispositif. Au sein d'eux, on compte environ 80 000 apprentis. Pour cela, ils devront gagner environ 900 € par mois pour rentrer dans les critères. Cette nouveauté coûtera quelques centaines de millions d'euros. Seulement, les 4 milliards d'euros de coût total de la Prime d'Activité pose problème. D'après Marisol Touraine, aucun retrait ne serait constaté sur les actifs ayant bénéficié de la Prime d'Activité. Seulement, il faudrait retirer 10 € par personne ayant profité de la Prime pour anticiper les dépenses des futures primes d'activité dédiées aux étudiants et apprentis. Somme toute, l'intégration des étudiants pourra leur apporter un complément de revenu. Aujourd'hui, un célibataire sans enfant à charge et gagnant la moitié d'un SMIC se voit recevoir environ 250 € par mois. En espérant que les étudiants perçoivent leur prime sans pénaliser le reste des travailleurs.