LE TRAVAIL DES JEUNES DE MOINS DE 18 ANS

caf

Les jeunes de moins de 18 ans ont droit au travail selon la législation. Petits boulots d’été et travaux légers : les jeunes de 16 ans voire 14 ans peuvent intégrer une entreprise. Sous certaines conditions, les mineurs peuvent accéder à l’emploi par un accord de l’inspection du travail et des parents. Les jeunes doivent alors attester de leur motivation pour intégrer une équipe de travail. Néanmoins, ils sont soumis à des règles strictes inscrites de la cadre des lois du travail. Quelles sont les limites du travail des jeunes ? A quoi peuvent-ils prétendre ?

Le temps de travail des mineurs

La législation française autorise le travail des jeunes de moins de 18 ans voire dès 14 ans. Bien évidemment, ces activités sont encadrées par le code du travail et l’inspection du travail. Un mineur de 14 ans peut travailler sous dérogation pendant les vacances scolaires. Sinon, les jeunes peuvent prétendre à un emploi saisonnier dès l’âge de 16 ans, âge de la libération d’obligation scolaire. L’activité professionnelle des jeunes ne peut concerner que les vacances scolaires et uniquement des travaux légers n’affectant ni leur sécurité, ni leur santé et leur développement. Les jeunes de 16 ans et plus ont droit de travailler 8 heures par jour pour 12 heures de repos et d’effectuer 35 heures de travail par semaine voire 40 heures après autorisation de l’inspection de travail.

Le salaire accordé aux jeunes travailleurs

Un employeur rémunère généralement un jeune travailleur au Smic, sauf en cas de convention collective ou accord collectif contraire. Dans ce cas, les jeunes salariés de moins de 17 ans peuvent être payés à 80 % du Smic, ceux ayant entre 17 et 18 ans à 90 % du Smic. Si le jeune employé atteste de 6 mois d’exercice professionnel dans le même domaine d’activité, l’employeur est dans l’obligation de fixer le salaire équivalent au Smic. Les jeunes souhaitant travailler durant leurs vacances peuvent user de nombreuses techniques pour trouver un job d’été. Annonces en boutiques ou en ligne, dans les mairies, les magasins ou encore les offres de Pôle Emploi peuvent les aider.